isabelleconstant.jpg

Je suis psychothérapeute et exerce maintenant depuis plus de vingt ans.

Certains patients me demandent, avant le premier rendez-vous, comment je travaille. Vaste question… Généralement je réponds juste que je suis un psy qui parle et, en fait, cela suffit. Pour répondre plus complètement à cette question, je préfère faire un historique :  

Après ma formation initiale en fac de psycho, où j’ai intégré l’approche freudienne, mon premier cadre de référence théorique fut  l’Analyse Transactionnelle.

Alain Crespelle, analyste transactionnel patenté, formidable thérapeute, formateur inspiré, m’a  appris une foule de choses essentielles.  En particulier  à être attentive au processus, à ne jamais oublier que la puissance réside d’abord chez le client et, surtout, qu’un thérapeute  peut  être drôle, léger, humain.

J’ai aussi travaillé avec Vincent Lenhart, autre transactionnaliste patenté, et intégré avec lui la dimension Bio Energie. C’était l’époque du travail  émotionnel en piscine, et des lectures corporelles. C’est aussi avec Vincent  que j’ai appris que  thérapie et spiritualité n’étaient pas incompatibles. 

 Mon travail personnel m’a amené à pratiquer la Gestalt, j’ai parlé à de nombreux coussins, ce qui m’a fait beaucoup de bien et permis de découvrir la richesse de l’Ici et Maintenant.

Après un petit tour du côté de la PNL, je me suis formée à l’approche Ericksonnienne et intéressée à toute la dimension systémique et paradoxale de l’école de Palo Alto. Où, pour moi, la thérapie devient un art.   

La dimension transgénérationnelle fut toujours présente dans ma compréhension de l’autre, et ma découverte,  il y a quelques années, des constellations familiales de Bert Hellinger y apporta une structure, un cadre. 

Aujourd’hui, ma pratique porte les traces de toutes ces approches, enrichie  de ce que mes patients m’ont appris et de ce que la vie m’a appris (les enfants, les beaux-enfants, le mariage, la séparation, le remariage, les deuils et les joies ).